Covid-19 et impact sur les entreprises artisanales

« La crise sanitaire est aussi une crise économique aux conséquences dramatiques sur le secteur de l’artisanat : des défaillances en cascades sont inévitables », Bernard Stalter, président de CMA France.

Mobilisée depuis le début de l’épidémie de Covid-19 auprès des 1,3 million d’entreprises artisanales, CMA France fait le point sur l’enquête en ligne lancée au 5 mars 2020 pour une remontée rapide des difficultés rencontrées et agir en fonction des remontées du terrain. Les premiers résultats, alarmants, portent le président Bernard Stalter à interpeller le Gouvernement sur des mesures d’urgence.

« L’épidémie qui touche la France prend aujourd’hui une grande ampleur. Déjà confrontées à la crise des gilets jaunes puis au mouvement de grèves, ce nouvel épisode, vient frapper durement nos entreprises artisanales dont les trésoreries se trouvent pour beaucoup dans des situations extrêmement fragiles. Confronté directement à un des foyers de l’épidémie en Haut-Rhin, je vous citerai un cas à valeur d’exemple : un collègue gérant d’une entreprise de coiffure ne sera pas en mesure d’ouvrir les portes de son salon durant les 15 prochains jours car l’ensemble de son personnel est absent pour cause de garde d’enfant. Une autre situation extrême concerne la Haute Savoie ou certains artisans ont été confrontés à des pertes de chiffres d’affaires de près de 80 %.

La réalité locale que je rencontre dans le Haut-Rhin, les témoignages recueillis auprès de mes collègues présidents de CMA, confirmés par les premiers résultats de l’enquête menée par CMA France, m’amènent à penser que de nouvelles mesures de soutien sont à envisager dans les plus brefs délais pour limiter les risques de défaillances en cascades qui risquent d’affecter nos entreprises artisanales. »

Enquête nationale CMA France – Impact du coronavirus sur l’activité des entreprises artisanales (lancée le 5 mars)

– pour 79% des répondants, le virus impacte l’activité de leur entreprise artisanale

Les secteurs les plus impactés par ordre d’importance :
1. Services (57% des répondants)
2. Alimentaire (20% des répondants)
3. Production (16% des répondants)
4. Bâtiment (7%)

La nature de l’impact sur l’entreprise, il s’agit principalement par ordre d’importance :
1. Ralentissement de l’activité à prévoir
2. Baisse de la fréquentation de visiteurs/clients
3. Baisses ou annulation de commande clients

… ensuite dans une moindre mesure :
4. Allongement des délais d’approvisionnement
5. Envoi de marchandise bloqué
6. Difficulté à contacter les fournisseurs

Baisse de la fréquentation de la clientèle, ce qui revient le plus :
• Entre 20 % et 50 % de visiteurs en moins, pouvant aller jusqu’à 80%

Baisse du CA sur l’activité, ce qui revient le plus :
• Entre 20 % et 50 % de CA estimé

Les conséquences pour l’entreprise :
• 79% des répondants témoignent d’une tension sur leur trésorerie
• 10% envisagent un report d’achat/d’investissement
• 7% des répondants envisagent une réduction des effectifs
• 4% envisagent de recourir au chômage partiel pour leurs salariés

Les difficultés arrivent/arriveront :
• Pour 47% des répondants dans le mois à venir
• Pour 42% dès maintenant
• Et 11% craignent des difficultés plus durablement

Les répondants sont :
• Majoritairement des artisans sans salariés
• Et ensuite de 1 à 3 salariés

 

Télécharger le communiqué de presse

 

CONTACT PRESSE
Valérie MARQUIS  06 20 67 45 86 – presse@cma-france.fr