« Les artisans de France attendent des banques une prise de position rapide, claire et uniforme sur leur traitement de la crise. Il en va de la survie des entreprises artisanales ! » Bernard Stalter président de CMA France

« Nous attendons des banques des précisions, des prises de positions uniformes, claires et pratiques sur leur traitement de la crise. Sur le terrain, les artisans sont nombreux à interpeller le réseau des CMA sur les difficultés rencontrées au quotidien. Dans les faits, ils doivent en premier lieu contacter leurs banquiers pour trouver des solutions rapides et pratiques soit pour assurer la continuité de leur activité notamment pour les commerces autorisés à ouvrir, ou, pour les autres, pour accompagner leur obligation de fermeture, et pour toutes, pour continuer à verser les rémunérations à leurs collaborateurs.

Et les réponses qui sont apportées ne sont à ce jour pas à la hauteur de la situation que nous traversons.

Dans ce contexte, CMA France demande en urgence que la situation des artisans soit considérée de façon collective et pas uniquement au cas par cas. Les réponses attendues ne doivent pas créer une différence de traitement selon la banque ou le territoire.

Nous demandons un gel pour tous : un gel des échéances, un gel des crédit-bail.

Sans ambiguïté et pour tous.

Les artisans souffrent et vont souffrir sur l’ensemble du territoire national.

Par solidarité et civisme, ou parce qu’ils ne peuvent plus rester ouverts, certains de nos commerces ferment.

Par solidarité et par civisme nous attendons d’urgence une clarification de la position des banques, en demandant que la politique du cas par cas cesse rapidement au bénéfice d’une doctrine globale et commune à tous les établissements bancaires.

Tous solidaires ! »

 

Télécharger le communiqué de presse

 

CONTACT PRESSE
Valérie MARQUIS  06 20 67 45 86 – presse@cma-france.fr