“L’apprentissage a le vent en poupe !”, Joël Fourny, président de CMA France

Avec une augmentation de 9,5 % de leurs effectifs, soit le double de l’an dernier qui était déjà une année exceptionnelle, nos CFA ont pu accueillir en 2021 davantage de jeunes pour les former aux métiers de l’artisanat. Si la prudence reste de mise, ces tendances sont très encourageantes et confortent notre position de leader de la formation par apprentissage.

Ces résultats prometteurs sont le fruit de notre action, menée sans relâche dans une période inédite. Ils résultent également des aides de l’Etat dont la prolongation que nous demandions a été entendue et confirmée. Conséquence : les entreprises artisanales embauchent de plus en plus d’apprentis, preuve de la pertinence et de la viabilité du modèle dans le contexte que nous connaissons.

L’importance du rôle de l’apprentissage pour notre société est désormais incontestable. Il est le meilleur moyen de lutter contre le chômage et constitue un levier majeur pour une relance durable de notre économie. Poursuivons nos efforts. Il est encore temps de s’inscrire ! Nos 137 CFA sont prêts et en capacité de soutenir la dynamique engagée, tant pour notre jeunesse que pour nos entreprises.

C’est donc naturellement que nous nous sommes engagés auprès de l’Etat dans le dispositif « 1 jeune 1 solution » sur plusieurs actions comme la mobilisation des entreprises artisanales et appui au recrutement d’apprentis et publics spécifiques (handicap…), la promotion et valorisation de l’apprentissage, la découverte des métiers et le développement de la Prépa Apprentissage.

En 2022, nous allons continuer nos actions pour faire encore plus et faire encore mieux. Et notre mobilisation débute dès maintenant avec la semaine de l’apprentissage dans l’artisanat. Alors rendez-vous du 28 janvier au 4 février, ouvrez les portes, renseignez-vous : faisons de cette semaine, la semaine de la réussite de notre jeunesse !

Joël Fourny, président de CMA France

Télécharger le dossier de presse